Tous dans le même bain… de tritium !

Fukushima Daiichi : Le gouvernement japonais et Tepco veulent relâcher en mer, comme le font les autres centrales de la planète, le million de litres d’eau chargée en tritium…
Surtout, ne rien dire. A chaque sortie dans la région de Fukushima, les dirigeants japonais rivalisent de formules creuses pour ne pas se prononcer sur la gestion épineuse de l’eau « contaminée » qui s’est accumulée en dix ans dans la centrale détruite… Chaque jour, Tepco, l’électricien en charge de la centrale, doit gérer 140.000 litres d’eau supplémentaires. Cette eau provient soit du système de refroidissement des cœurs des réacteurs 1, 2 et 3, soit des écoulements naturels souterrains qui s’infiltrent toujours, malgré la mise en place de nombreux dispositifs, dont un mur de glace artificielle, dans les sous-sols des bâtiments ravagés. (source : lesechos.fr du 11/03/2021)

>> Lien vers les références presse <<

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.