S’ils le disent, nous pouvons être rassurés…

Le débordement potentiel de plus d’1 million de m3 d’eaux usées provenant d’une ancienne mine de phosphate au sud de Tampa a contraint le gouverneur de la Floride à décréter l’état d’urgence samedi 3 avril. Quelque 300 maisons ont été évacuées.

Mais :

Un risque radioactif ?

Selon les autorités fédérales, le phosphogypse contient en outre des “quantités appréciables” de matières radioactives, comme l’uranium et le radium.
La fuite actuelle a un débit de 7 000 à 11 000 m3 par jour. Le 26 mars, il y avait 1,8 million de m3 d’eau dans l’étang. Samedi matin, il en restait 1,5 million de m3.
L’eau a été pompée et rejetée dans la baie de Tampa afin d’alléger la pression sur les digues de l’étang, indique The New York Times. Cette eau rejetée est de l’eau de mer mélangée à des eaux usées et des eaux de ruissellement.
“L’eau est conforme aux normes de qualité des eaux marines, à l’exception de son pH et de ses teneurs en phosphore, en azote total et en azote ammoniacal”, ont déclaré les services de protection de l’environnement de Floride. “Elle est légèrement acide, mais pas à un niveau qui devrait être préoccupant, ni toxique.”

Lien vers l’article de courrierinternational.com

One thought on “S’ils le disent, nous pouvons être rassurés…

  1. En tunisie cela fait des années que la baie face aux iles kerkenna est polluee par les rejets dus a l extraction des phosphates il est « deconseillé  » de sy baigner !!!

Répondre à alain Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *