La Forêt de Higas : une forêt comestible pour répondre aux enjeux du réchauffement climatique

Sur l’idée d’une forêt nourricière, Yoann Lang et Frank Lutic vont planter 20 000 arbres fruitiers et plus de 1 000 variétés d’espèces végétales sur une parcelle de 7 hectares dans les Landes à Estibeaux. L’objectif est de créer un écosystème autonome, sans intrants et sans arrosage.

Lien vers l’article de franceculture.fr

Circuit court et autonomie alimentaire

Il faudra bien quelques années, trois ou cinq ans pour que les arbres fruitiers produisent alors en attendant dès ce printemps 2 hectares de la parcelle seront consacrés au maraîchage. Yohann Lang emploiera différentes méthodes de plantation comme les cultures en butte, sur paille, sous broyat de bois et d’autres inspirées de la permaculture. L’ensemble du projet est pensé pour ne pas avoir à utiliser d’intrants, produits phytosanitaires et engrais et sans avoir besoin d’arroser.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.